Les Jeunes Installé.e.s montrent la voie de la bio à leurs aîné.e.s

L’agriculture biologique, de plus en plus prisée des consommateurs, l’est aussi des porteurs de projets.

Cette année, 30 % des installations aidées en Bretagne concernent des fermes bio.
Un chiffre jamais atteint auparavant qui marque un engouement réel pour ce mode de production !
L’intérêt des futur.e.s agriculteurs.trices pour l’Agriculture Biologique se fait également ressentir lors du stage 21 heures, au cours du module agro-écologie co-animé par Agrobio 35. Ce modèle n’est plus regardé de travers mais avec intérêt, comme porteur de solutions face à la crise globale de l’agrochimie, ou comme un objectif à atteindre.
Maintenant « on est presque bio » entendons-nous dans nos campagnes !
Ce succès n’est pas sans nous déplaire et Agrobio est très sollicité et impliqué dans cet essor.

Fermes Bio cherchent repreneurs

Toutefois, dans les 10 ans à venir, près de la moitié des agriculteurs-rices partiront à la retraite. Si nous ne voulons pas perdre ces surfaces en bio, ces fermes doivent trouver des repreneurs. L’enjeu est de taille et le travail en amont du cédant est indispensable. Car il n’y a pas forcément une correspondance
entre le type de production des fermes à transmettre et le projet des repreneurs. Il faut accepter que le monde agricole change de visage et c’est aussi valable pour les bio.

Agrobio 35 est impliqué dans la transmission, à la fois pour susciter des vocations mais aussi permettre de transmettre sa ferme dans de bonnes conditions.

 

Alan TESTARD,
MARAICHER – RÉFÉRENT RÉGIONAL À L’INSTALLATION ET TRANSMISSION

Alan TESTARD Agrobio 35