Derniers jours pour défendre la bio !

Dacian Ciolos

Depuis janvier, les citoyens européens sont invités à se prononcer sur l’avenir de l’agriculture biologique en Europe.A l’initiative de Dacian Ciolos, le Commissaire européen à l’Agriculture, la question de la coexistence des OGM et de l’agriculture biologique revient au devant de la scène.

Une consultation via Internet a été mise en place en janvier. Et pas des moindres, puisque cette consultation précède le réexamen de la politique européenne relative à l’agriculture biologique. Objectif ? Demander aux 500 millions de consommateurs européens s’ils veulent voir l’agriculture biologique continuer à se développer.

D’ici avril

ONG, structure de développement et citoyen, chacun a jusqu’au 10 avril pour participer à la consultation. Le questionnaire mis en ligne par la Direction générale Agriculture et développement rural, comprend une cinquantaine de questions. Pour un citoyen, 15 minutes suffisent pour donner son avis sur l’alimentation animale, le bien-être animal, l’étiquetage des produits bio, les modes d’approvisionnement en produits bio ou encore les importations.

 De bonnes raisons de répondre

« L’agriculture biologique n’utilise qu’une partie relativement limitée de la superficie agricole de l’Union européenne –environ 5%– mais ce secteur est en pleine expansion du fait d’une demande en croissance constante », soulignent les services de Dacian Ciolos. Un secteur qui, par ailleurs, souffrirait de manière irréversible de la multiplication des autorisations d’OGM. Les bonnes raisons de prendre ces 15 minutes ne manquent pas !

Accéder au questionnaire

 

 

 

 

 

Tags : , , , , , ,