L’observatoire de la production bio 2013 vient de paraître

En 2012, l’agriculture biologique progresse toujours en Bretagne. Néanmoins, elle progresse moins vite et les conversions marquent le pas. Dans une région où le nombre d’exploitations agricoles a chuté d’un tiers en 10 ans, l’agriculture biologique continue de gagner du terrain : +85% de fermes bio et un doublement des surfaces entre 2002 et 2012. Cependant, le ralentissement des installations-conversions observé en 2011 se confirme en 2012. Le nombre de conversions, en particulier laitières, est encore plus faible qu’en 2011. L’installation, notamment en maraîchage, reste le levier principal du développement de l’agriculture biologique. Ainsi, la production de légumes devient la première activité dominante en nombre de fermes, devant la production laitière bovine.

En mai 2013, le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a présenté le programme Ambition bio 2017 qui vise un doublement des surfaces bio entre 2012 et 2017. A l’échelle de la Bretagne, pour que cette annonce soit réalisée, il faut convertir 13 000 ha par an. Sachant qu’en 2012, il y a eu 6 500 ha supplémentaires, cela pose la question des moyens à mettre en œuvre pour parvenir à convertir ces terres.