Lait bio. Deux nouvelles publications

A l’heure où la filière lait bio offre des perspectives encourageantes, le réseau des agriculteurs biologiques de Bretagne lance deux nouvelles publications destinées à inciter à l’installation et à la conversion en élevage laitier biologique.

6 bonnes raisons de se lancer en élevage laitier bio dans l’Ouest

6_BONNES_RAISONSUne étude menée en 2014 par la FRAB auprès des éleveurs laitiers bio bretons a mis en lumière que 30% des fermes laitières bio bretonnes seront à reprendre dans les 10 prochaines années, soit près de 150 élevages. Ces éleveurs ont envie de transmettre leur passion du métier : 70 % sont ainsi confiants dans l’avenir de leur profession et 95% souhaitent que leur ferme reste en bio. Ces fermes à reprendre sont autant de chance pour des porteurs projets de s’installer. Cette étude nous a ainsi permis de dégager 6 bonnes raisons de se lancer comme éleveur laitier bio:

• Un marché structuré et dynamique
• Performance agronomique et technicité de l’élevage
• Des fermes à taille humaine
• Un métier loin des préjugés
• Un métier épanouissant
• Des fermes laitières à reprendre

Ce document, conçu en partenariat avec la Coordination agrobiologique des Pays de la Loire, Agrobio Basse-Normandie, et les Organisation économiques de producteurs bio de l’Ouest (Biolait, OP Seine et Loire, BVB, NVB, Ebio) a pour but de faire découvrir l’élevage laitier bio de manière ludique et positive aux futurs jeunes éleveurs bio.

Cliquez sur l’image pour télécharger le document

Conversion à l’ AB. Différentes stratégies pour produire du lait bio

Etudeconversionweb14 fermes laitières engagées en conversion à l’Agriculture Biologique en 2009 ont été suivies par le réseau GAB-FRAB sur la période 2009-2013. L’analyse de leurs résultats technico-économiques complétée par des entretiens avec les éleveurs ont permis de décrire les changements de systèmes et les différentes stratégies induites par la conversion à l’AB. Les éleveurs ont opté pour des stratégies fourragères différentes (maximisation du pâturage / stocks et pâturage / affouragement en vert), décrites dans le document. Au-delà de ces stratégies, les fermes affichent des points communs :

• Maintien ou amélioration de l’efficacité économique et de la viabilité économique
• Les éleveurs sont satisfaits de leur choix
• Les freins à la conversion ont été dépassés avec succèsDans une période de marché en demande de lait bio, ce document apporte des réponses et des solutions pratiques et argumentées aux éleveurs qui se posent la question de la conversion.

Cliquez sur l’image pour télécharger le document