Organiser la Fête du lait bio : pourquoi pas vous?

La 9e édition de la Fête du lait bio aura lieu le dimanche 2 juin 2013. C’est pourquoi nous vous invitons déjà à y penser si vous souhaitez organiser la Fête du lait bio sur votre ferme.

Lancée en 2005 en Ille-et-Vilaine, la Fête du lait bio a bien vite pris de l’ampleur pour se dérouler aujourd’hui sur plusieurs régions françaises (six en 2012) le premier dimanche de juin. C’est devenu l’une des actions de communication phare du réseau GAB-FRAB. L’idée : attirer sur des fermes bio un public non convaincu pour déguster un petit déjeuner bio. Selon les statistiques élaborées à partir des questionnaires de satisfaction, 50% des visiteurs ne sont pas des consommateurs bio réguliers. C’est donc un public qui vient avant tout pour l’originalité de l’événement.

Quel serait l’intérêt pour votre ferme?

La très grande majorité des fermes ouvrant leurs portes propose des produits en vente directe. La Fête du lait bio est l’occasion d’inviter les clients à venir passer un bon moment et à découvrir la ferme. C’est aussi, bien sûr, l’occasion de faire la promotion de ses produits, d’une nouveauté au niveau de la vente (ouverture d’un magasin à la ferme, nouveau produit…) et de capter de nouveaux clients.
Certaines fermes en circuits longs ouvrent aussi leurs portes. Dans ce cas, la principale motivation est de faire découvrir son métier, l’agriculture biologique et de passer un bon moment !
La Fête du lait bio bénéficie d’une bonne couverture médiatique, ce qui permet à de nombreuses personnes, même si elles ne souhaitent pas se rendre sur votre ferme, d’en entendre parler.
Pour savoir si vous pouvez vous lancer dans l’aventure, voici les premières questions à vous poser :
• Serez-vous capable de trouver une équipe de 10 bénévoles minimum pour vous donner un coup de main le jour J ?
• Disposez-vous d’un hangar (vide début juin) suffisamment grand et lumineux pour y installer les tables. Sinon, avez-vous la possibilité de vous faire prêter des barnums?
• Enfin, êtes-vous prêt à passer du temps à l’organisation de l’événement en 2013?

Combien de personnes vont se déplacer sur votre ferme?

La fréquentation sur les fermes varie en fonction de plusieurs critères :

• La production (les productions animales attirent davantage)
• La localisation (proximité d’une grande ville)
• Le nombre d’éditions qui ont déjà eu lieu dans votre secteur (le public est fidèle et revient très souvent après avoir participé à la Fête du lait).
Les années passées, le nombre de petits déjeuners servis allait de 100 à 400 personnes. Les salariés des GAB sont là pour vous aider à estimer l’affluence, mais c’est aussi à vous de fixer vos limites en fonction de la capacité de votre hangar, de votre capacité à trouver des bénévoles, et du temps que vous souhaitez pouvoir offrir à chacun de vos visiteurs.
Pas de panique, vous serez accompagné par votre GAB !

De manière générale, le GAB se charge de :

• L’approvisionnement en produits du petit déjeuner (commande et livraison)
• La réalisation et la commande des outils de communication (tracts, bols, site internet…)
• La communication départementale
• Le suivi des fermes participantes : le GAB est là pour répondre à toutes vos questions et pour vous rappeler les échéances !

A vous de :

• Organiser l’animation (voir encadré) : contacter les artistes ou associations pour les animations et contacter les paysans pour l’organisation d’un marché à la ferme.
• Réfléchir avec l’aide du GAB à l’aménagement du site
• Trouver le matériel nécessaire :  tables, couverts, verres, ramequins, louches, casseroles, thermos, percolateurs… Une liste détaillée vous sera fournie
• Trouver les bénévoles et, avec l’aide du GAB, répartir les taches
• Faire la promotion locale de l’événement (distribution des tracts et affiches, insertion dans le bulletin communal…)
• Ranger et aménager votre ferme
• Accueillir le public et faire visiter votre ferme le jour J

Et côté finances ?

Le tarif du petit déjeuner est fixé chaque année nationalement. Les dépenses que vous pourriez avoir à faire (location de matériel, défraiement pour un artiste…) sont validées puis prises en charge par le GAB et toutes les recettes sont encaissées par le GAB. Vous n’avez pas d’argent à dépenser pour l’organisation, juste du temps à passer !

Combien de temps vous prendra l’organisation?

Le temps passé à préparer la Fête du lait bio est très différent d’une ferme à l’autre. De manière générale, afin que cette aventure ne tourne pas au cauchemar, il est indispensable de pouvoir vous faire aider.
Voici les points positifs qui feront que vous gagnerez du temps :
• Je peux me faire aider pour la distribution des tracts et affiches
• Mon hangar sera vide début juin
• J’ai déjà une arrivée d’eau et d’électricité au bon endroit dans mon hangar.
• Mon hangar est assez grand, je n’aurai pas besoin de monter des barnums
• Les abords de ma ferme sont entretenus, je n’aurai pas besoin de faire un grand nettoyage
• Les zones dangereuses sont déjà sécurisées
• Je pourrai emprunter l’ensemble du matériel au même endroit pour m’éviter de faire plusieurs navettes
• Je connais des associations ou des artistes qui pourront gérer l’organisation des animations sans que j’y passe trop de temps
• Je pourrai facilement recruter une équipe de bénévoles efficaces
• Je connais une personne sur qui je pourrai entièrement me reposer pour gérer la partie service du petit déjeuner
Si vous vous reconnaissez dans la majorité de ces points, alors il n’y aura pas de souci !

Qu’en pensent ceux qui ont déjà organisé la Fête du lait Bio dans leur ferme ?

Presque tous vous le diront : c’est du boulot ! Mais ça en vaut la peine !
« C’est un moment riche en échange ». « Ca donne la pêche ! » – « L’occasion de passer un bon moment avec les copains bénévoles une fois le rush passé ! » – « Le public n’est pas le même que pour une porte ouverte classique, c’est plus sympa » – « Bonne humeur au rendez vous » « Un vrai bonheur de voir sa ferme s’animer de cette façon »  – « L’occasion de se faire connaître »  – « Les gens nous demandent si on recommence le mois prochain ! » – « C’est l’occasion de participer à la vie locale d’un village »
D’ailleurs, nombreux sont ceux qui l’organisent de façon régulière. Pour exemple, en Finistère, sur 26 fermes ayant déjà organisé la Fête du lait bio à la ferme, 9 l’ont fait plusieurs fois.

Par Alexandra Lannuzel, chargée de communication du GAB 29

 

En savoir plus sur la Fête du lait bio : Contacter votre GAB