Réduction du crédit d’impôt bio

Jean-Yves Erabit, maraîcher en Ille-et-Vilaine

Le crédit d’impôt à la bio jusqu’à 4000 euros par an, c’est terminé. Depuis l’adoption de la loi de finances 2011, par le Parlement, il est revenu au niveau de 2009.

Dès le 14 décembre, le réseau et la Fédération nationale d’agriculture biologique ont dénoncé cette régression. Le crédit d’impôt à la bio jusqu’à 4000 euros par an, c’est, en effet, terminé ! Depuis l’adoption de la loi de finances 2011, par le Parlement, il est revenu au niveau de 2009, soit une base forfaitaire de 2000 euros, donc sans bonus liés aux hectares. La mesure sera effective en 2012 et liée vos revenus 2011.
« Acter la prolongation et la réévaluation du crédit d’impôt bio, tel que certains députés et sénateurs le proposaient, aurait été le signe d’une volonté politique cohérente… », explique la FNAB, pour qui les engagements du plan Barnier d’atteindre 6% en 2012 et 20% en 2020 sont reniés.

Déséquilibres scandaleux

La FNAB dénonce aussi « des déséquilibres scandaleux et persistants dans l’attribution des crédits agricoles ». Le soutien accordé à hauteur de 196 millions d’euros à la filière agro-carburants provoque l’ire des représentants des producteurs bio français.

Désengagement continu

Quant aux économies de plus de 50 millions d’euros en 2010, réalisée par le gouvernement français, en faisant financer les aides à l’agriculture biologique par l’Union européenne, la FNAB estime que « ces budgets affectés par l’Union européenne ne seront pas suffisants. Cela risque de diviser par deux la dynamique de conversion en 2012 ! ».

Vous renseigner

Cumul possible, montants exacts, aides entrant dans le cadre de la limite des 7500 euros d’aides financières par an : pour tout savoir, contactez le GAB de votre département.

En savoir plus : www.repasbio.org/fnab